Molly Burch

 

Samedi 16 septembre – Scène 2

Sans faire injure à ses compositions ou à ses musiciens, Molly Burch c’est avant tout une voix : d’une justesse et d’une sensualité qui donnent envie de s’asseoir, de l’aimer, et de se taire. Avec sa country-folk millésimé “Nashville 1961”, Molly nous embarque dans un monde nostalgique fleur bleue pour nous narrer ses déboires et déceptions amoureuses. Ça pourrait être niais, si cette fille n’écrivait pas des standards.

Ça sonne comme Roy Orbison ou les Everly Brothers. Ça a été enregistré en 2016 en une journée à Austin. C’est incroyable. C’est Molly Burch, la rencontre improbable entre Patsy Cline et le label new-yorkais Captured Tracks (Mac DeMarco, DIIV, Beach Fossils…).