Société Étrange

 

Jeudi 14 septembre – Scène 2

À la base, ce duo est né d’une attirance commune surnaturelle entre Antoine Bellini (Zorbing) et Romain Hervault (ex Panpanpan / Maman Brigitte) à la basse. À l’écoute de leurs divagations aussi minimalistes qu’habitées, et dans les interstices desquelles il n’est pas rare de rencontrer un Genesis P-Orridge, un Chris Carter ou même un Holger Czukay, on se prend vite à croire en leur bonne étoile, ressuscitant sans en profaner l’essence ces nébuleuses virées instrumentales ayant fait danser les enfants de l’Occident sur les cendres encore fumantes de la guerre puis de la désindustrialisation. Désormais, ils forment la Société étrange à trois. C’est une société réduite et occasionnelle, pleine d’eau et d’électricité, une musique en continu, à différents régimes d’intensité, où le vide et le plein se confondent. Le concert, c’est la grande réunion. Ils forment un groupe social concentré sur l’expérience sonore, un groupe sonore réunit par l’expérience sociale. Au choix, la société !